Votre navigateur est obsolète !

Pour une expériencenet et une sécurité optimale, mettez à jour votre navigateur. Mettre à jour maintenant

×

Philippe RAJALU

Artisan consultant-formateur. Gouvernance, ressources humaines, compétences.

Stratégie de gouvernance
Accompagnement au management
Valorisation des compétences
Philippe RAJALU
61 ans
RENNES NANTES PARIS (35150) France
Situation professionnelle
Freelance
Ouvert aux opportunités
Présentation
Titulaire du Certificat de Compétence d'Ingénieur Professionnel - Ingénieur en Organisation du travail et formation

Une expérience construite depuis 1978.

Mon parcours professionnel de directeur d’entreprise de l'économie sociale me conduit à gérer de de 2 à 6 millions d'euros de chiffre d'affaire, à animer des équipes de 10 à 140 salariés et de 20 à 300 bénévoles.

J'exerce pour la formation et le développement de projets, y compris dans la mise en place des politiques publiques. J'interviens dans tous les secteurs qui se préoccupent de développement socioéconomique, de l'animation et la structuration de réseaux, de la conduite de projets, de l'insertion par l'activité économique, du management, de l'organisation du travail, de la formation, des ressources humaines.

Je trouve ma motivation dans l'atteinte des objectifs assignés.
Description
La décentralisation, un enjeu majeur pour le développement économique et social. Les acteurs de l'ESS pourront-ils prendre toute leur place dans les débats ? C'est à espérer fortement. Les entreprises de l'ESS sont par nature particulièrement ancrées sur des territoires identifiables. Ces derniers ne correspondent pas toujours aux territoires de gouvernance et d'administration. Et pourtant, quel sens aurait une décentralisation qui continuerait à ne pas tenir compte des réalités territoriales telles qu'elles sont vécues et connues depuis des siècles ? Les enjeux économiques, sociaux et démocratiques se situent dans la capacité de transformation que le troisième acte de la décentralisation portera. Tout autant que dans les débats sur la répartition des compétences et de la manne fiscale ou de la création de nouveaux statuts territoriaux.